launaguet3Dimanche après-midi, en coupe des réserves, l’équipe réserve se rendait à Arzens. Après une bonne entame et un but de Charly Schneider, les Briolistes se sont fait rejoindre avant la pause et n’ont pu concrétiser leur domination lors du second acte. Les locaux ont très bien résisté aux assauts des visiteurs pour en arriver à la série des penalties. Et là, ce sont eux qui ont étaient le plus réaliste et qui s’imposent cinq tirs aux buts à quatre. Comme quoi la réalité du championnat n’est pas celle de la coupe.
D’un autre côté, à la même heure, l’équipe fanion se rendait à Launaguet. Après une mauvaise entame de match, les « sang et or » encaissent rapidement un but (3) mais se ressaisissent et égalise par le capitaine Pierre Gorostis qui dévie le la tête un corner de Victorien Deregnaucourt. Ce but libère les Briolistes qui, petit à petit, prennent l’ascendant. Dès le début du second acte, sur un autre corner de Victorien au second poteau, Sofiane Hamzaoui, d’une tête décroisée, double la mise. Durant la seconde période, les Briolistes auront moulte fois l’occasion de tuer le match mais se heurteront soit au gardien, soit au montant de la cage et, dans les dernières minutes, à force de pousser pour égaliser, les locaux obtiennent un pénalty litigieux pour une « main ». Thomas Calmont fait le « taf » en arrêtant la balle, mais sur le cafouillage qui suit, un Launaguettois pousse le cuir au fond des cages pour une égalisation inespérée.