Histoire du village

Il était une fois... La Préhistoire.

Nous savons que Cazilhac et ses environs ont été habités depuis la préhistoire. L MEROC signalait un biface en silex de Cennes-Monesties découvert aux environs de 1930 par A. Fages lors du creusement de tranchées profondes à Cazaban, dans la vallée du ruisseau de St Jean. Voilà une preuve du passage de l'homme préhistorique sur nos terres. Malheureusement ce biface en silex roulé et trouvé dans une couche de 1 mètre de limon, n'a pu être retrouvé, le propriétaire du terrain ayant conservé cet objet, n'a pu révéler à sa mort,  l'endroit où il l'avait déposé.

 A PALAJA, P.PAGES signalait lors d'une séance de la société d'études scientifique de l'AUDE, un atelier de plein air découvert dans cette commune où il avait récolté des lames, des pointes, une pointe de flèche, le tout en silex et un polissoir en roche rouge semblable à de Porphyre.
Sur la commune de CAVANAC, la station des AURIOLES fait partie de cet ensemble de gisements depuis longtemps reperés. Ce gisement a toutefois fait l'objet d'une communication (A.FAGES 1906) mais il est prudent de ne pas tenir compte des conclusions de cet auteur; il atribue l'industrie à diverses périodes préhistorique: éclats du paléolithique ancien., lames au magdaléniens, flèches au mésolithique. Nous pouvons citer cependant un fragment de hache perforée, recueilli sur cette dernière station ainsi que des vestiges d'âge Chalcolithique dont une petite hache en cuivre. D'un manière générale l'ensemble du matériel de cette station à débitage lamellaire est considérée par J.GUILAINE comme appartement au chasséen, méridional.
Après ce tour d'horizon, nous revenons à CAZILHAC. A.FAGES signale une pierre droite de 1m16 de haut surmontée d'une croix de fer, qui a été enlevée depuis, on ne sait par qui à la devéze de notre village et de PALAJA. P.FAGE lui donnera la lecture de la note suivante: " Mon défunt collègue G SICART avait entrepris l'inventaire des monuments mégalithiques del'Aude. Depuis sa mort ce laborieux travail est en sommeil, à sa mémoire je vous signale un menhir à la devèze de CAZILHAC et PALAJA debout dans un bois depuis dénommé L'ORATOIRE, il est surmonté d'une croix ( H 1m16, à sa base il a 0m62 sur 0m68). Autrefois lors des rogations, les deux communes venaient le soir du même jour en procession. Lorsque les deux goupes étaient en vue, les jeunes gens et les jeunes filles partaient à la ren­contre les uns des autres au pas de course et dansaient la ronde autour de la PEIRO DRETTO en poussant des cris de joie. Ne serait-ce pas là, les restes d'un rite d'époque préhistorique." Actuellement ce menhir est à quelques centimètres de la clôture d'une maison. Quel dommage pour ce témoin du passé.
Nous pouvons en conclure en disant que l'homme préhistori­que a certainement vécu sur notre commune.

 Lire la suite pour connaitre la fin de l'histoire...